Un autre regard sur soi et sur les autres

Bienvenue sur mon blog, dédié aux regards que vous portez sur le monde et sur vous-même

 

Précisions complémentaires 21 avril, 2009

Classé dans : Regards sur la maladie — somanystories @ 16:07

Echelles quantitatives mesurant l’intensité de la douleur

Précisions complémentaires dans Regards sur la maladie puce1 Echelle visuelle analogique (EVA) :   »thermomètre » de la douleur.
L’intensité de la douleur peut être définie par un trait tracé sur une échelle :

doul_eva dans Regards sur la maladie

Demander au patient d’indiquer par une croix ou un trait sur la ligne, le niveau de sa douleur actuelle.

En cas de difficultés de compréhension de l’EVA, proposer l’échelle numérique (EN) ou l’échelle verbale simple (EVS).

puce1 Echelle numérique (EN)
Entourer ci-dessous la note de 0 à 10 qui décrit le mieux l’importance de votre douleur au
moment présent :

doul_evn

puce1 Echelle verbale simple (EVS)
Pour préciser l’importance de votre douleur, répondez en entourant la réponse correspondant le mieux à votre douleur actuelle.

Suite d’adjectifs : absente, faible, modérée, intense, extrêmement intense.

Intérêt de ces échelles :
donnent une valeur descriptive pour un patient donné et permettent un suivi

cf site web http://www.oncolor.org/referentiels/support/doul_eval.htm#DEGR

 

4 Commentaires

  1.  
    patandco
    patandco écrit:

    Effectivement, cela peut-être très utile pour estimer plus objectivement la douleur !
    Existe-t-il un système pour les jeunes enfants qui ne peuvent pas verbaliser ?
    Très intéressant ton blog
    Je reviendrai
    Amicalement

    Dernière publication sur En tout coeur, tout honneur ! : Patricia MENN au Salon du livre d'Avrillé 27 novembre 2016

  2.  
    somanystories
    somanystories écrit:

    BONJOUR!
    Merci pour cette visite et ce commentaire.
    A ma connaissance, il existe l’échelle de douleur pour enfant, qui est effectuée non pas par la personne en souffrance mais par l’équipe médicale. Cette analyse des positions de l’enfant, de son expressivité, et de ses plaintes somatiques est certainement un bon complément d’informations. Je ne sais pas si cette méthode est néanmoins très utilisée.

    Je viens de contacter un partenaire exercant auprès de personnes sourdes et muettes, afin qu’elle m’explique de quelle façon elle évalue la douleur.
    A très vite!

  3.  
    Murielle
    Murielle écrit:

    L’échelle de la douleur utilisée au sein de l’établissement pour lequel je travaille (enfants et adolescents handicapés moteurs) est celle de « San Salvadour ». Elle est basée sur l’observation des personnes les plus proches de l’enfant.

    Vous pouvez la télécharger sur internet via le lien suivant :

    http://www.pediadol.org/echelle-douleur-enfant-san-salvadour.html

  4.  
    somanystories
    somanystories écrit:

    MERCI Murielle, les enfants que vous accueillez ont-ils des manifestations particulières de la douleur? quels sont les traitements anti douleurs que vous préconisez? Peut-on apprendre à gérer cette douleur pour vivre mieux?

Commenter

 
 

Maison des Savoirs de Ouaga... |
mamoudoukane |
Femme et Psy |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | COLLECTIF49
| GUAT Clément
| demoli