Un autre regard sur soi et sur les autres

Bienvenue sur mon blog, dédié aux regards que vous portez sur le monde et sur vous-même

 

re – lecture du « poids des apparences » 30 août, 2009

Classé dans : Non classé — somanystories @ 8:48

Comment ne pas recommander la lecture régulière de l’ouvrage « le poids de apparences » du sociologue JF Amadieu au Editions Odile Jacob.

Cet ouvrage nous présente les principaux résultats des recherches dévoilant l’impact de l’image et des apparences dans nos sociétés occidentales. Un sujet qui nous concerne tous, dès lors que nous interagissons avec nos pairs.

 

 

Petite méditation sur la notion de pudeur

Classé dans : Non classé — somanystories @ 8:44

Observatoire de la liberté de création

Auteur de l’article : LDH

Et si nous parlions du « sens commun de la pudeur » ?

Lettre ouverte de l’Observatoire de la liberté de création à Massimo Cacciari, maire de Venise

Monsieur le Maire,

Par un courrier du 18 mars 2009, la Direzione Interdipartimentale Finanza e Bilancio – Area Gestione Tributi Canoni de la Commune de Venise nous annonçait le rejet du projet 100 Sexes d’Artistes de Jacques Charlier – qui aurait dû constituer la participation officielle de la Communauté française de Belgique à la présente Biennale – parce que « certaines affiches pourraient offenser le sens commun de la pudeur ».

Nous vous avons alors adressé, le 14 avril (1), une lettre (en italien) dans laquelle nous vous posions les questions suivantes :

- pourriez-vous nous dire où commence et où finit le « sens commun de la pudeur » en nous indiquant quelles et combien parmi les 100 affiches pourraient l’offenser ?

- ce « sens commun de la pudeur » est-il si fragile à Venise qu’il ne supporterait pas la présence de quelques affiches dispersées dans la ville ? Et, subsidiairement, les mêmes critères sont-ils appliqués à la publicité, autrement plus invasive et sexiste ?

- enfin, qui détermine ce « sens commun de la pudeur » ? Nous n’avons, à ce jour, pas reçu de réponse.

Or, vous savez peut-être que le projet censuré par la Biennale et par la Ville de Venise a depuis été présenté dans l’espace public de neuf villes en Europe (Anvers, Belgrade, Bergen, Bruxelles, Linz, Luxembourg, Metz, Namur et Sofia) et il y a été accueilli avec la bonhomie qui sied à ce projet plein d’humour et de références à l’art depuis Marcel Duchamp (voir www.jacquescharlier-venise2009.be). Par ailleurs, de notre côté, nous n’avons rencontré personne à Venise – ni visiteur de la Biennale, ni touriste, ni Vénitien – pour qui le projet aurait constitué une quelconque offense (voir http://jacquescharlier.over-blog.com).

Cependant, grâce à l’appui inconditionnel du Ministère de la Culture et de l’Audiovisuel de la Communauté française de Belgique et de Wallonie-Bruxelles International, nous allons publier un livre racontant l’insensée histoire de cette double censure. Il contiendra les documents qui ont déjà surpris tous ceux qui les ont consultés sur notre frêle embarcation amarrée à la Riva dei Sette Martiri, lors des journées professionnelles en juin dernier : les lettres du directeur Daniel Birnbaum et du président Paolo Baratta, notre correspondance avec vos services ainsi que les réponses des artistes à la question si oui ou non le projet de Jacques Charlier les « offensait », raison pour laquelle, selon Daniel Birnbaum, Paolo Baratta l’a fait refuser.

De plus, le livre contiendra le communiqué de la Ligue des droits de l’homme dénonçant fermement cette double censure, communiqué faisant suite à la lettre ouverte que l’Observatoire de la Liberté de création avait adressée à Paolo Baratta et à Daniel Birnbaum et à laquelle seul le Service de presse de la Biennale a répondu à ce jour… (voir www.ldh-france.org).

Ainsi, pour être complets, et parce que nous pensons que nos questions restent d’actualité, nous serions très heureux de pouvoir inclure vos réponses dans cette publication, d’autant plus que nous vous savons philosophe. En effet, nous sommes nombreux à nous inquiéter de la censure de ce projet pour des considérations morales que nous estimons être d’un autre âge : les libertés que l’art contemporain a acquises, surtout depuis Marcel Duchamp et son fameux Objet Dard, seraient-elles donc remises en question dans la ville qui accueille la plus importante biennale d’art contemporain du monde ?

Nous espérons vous lire très prochainement afin de ne pas retarder la publication de l’ouvrage.

Avec notre parfaite considération

Jacques Charlier (artiste) et Enrico Lunghi (commissaire)

Liège et Luxembourg, août 2009

(1) TNT Nr 378942885 delivered in Venezia 15 Apr 2009 sign. ZARA

http://www.ldh-france.org/Et-si-nous-parlions-du-sens-commun

 

 

Textes des jeunes de l’IEM Charlemagne

Après quelques semaines de repos, les jeunes de l’IEM Charlemagne vous présentent les textes avec lesquels ils ont participé au concours Régional de la ligue des Droits de l’Homme.

Merci à tous!

 

 

WEADAPT 28 août, 2009

Classé dans : Images de soi - Estime de soi,Regards sur le handicap — somanystories @ 20:07

Je découvre depuis quelques semaines ma marque Portugaise WEADAPT, vêtements adaptés et très stylés. Ils ne sont qu’aux balbutiements de leur travail et développent depuis un an leurs collections.

Prochainement: une collection complète de jean pratiques et suivant la tendance.

Un bon plan pour être mode, même si les tarifs sont encore honéreux.

A história da We Adapt começou quando Miguel Carvalho, professor na Universidade do Minho, foi desafiado por uma aluna romena para ser seu orientador numa tese sobre vestuário para deficientes. A ideia acabou por o conquistar e reuniu uma equipa de mais quatro pessoas, com proveniências tão diversas como a indústria têxtil, engenharia de polímeros, electrónica, mecânica, física e psicologia. Após três anos de estudos, a We Adapt conseguiu sair do papel e tem em andamento a sua primeira colecção de roupa para pessoas com necessidades especiais.

Com a vitória no Prémio Start, “os custos da primeira colecção ficam quase cobertos”, realça Miguel Ângelo, afastando a necessidade de a empresa recorrer, pelo menos para já, a crédito bancário. Em Janeiro ou Fevereiro do próximo ano, a We Adapt vai fazer um desfile para apresentar a sua colecção de 38 peças ao público português, mas, em 2010, quer já ter à venda têxteis electrónicos para reabilitação, monitorização dos sinais vitais e electroestimulação muscular.

Recorrendo à Internet para as vendas e aos correios para a distribuição, a We Adapt está a canalizar os seus esforços para entrar no mercado norte-americano – uma estreia que conta já com o apoio do programa UTEN (University Tecnhonoly Enterprise Network) e da Cisco Systems. Apesar de querer actuar num mercado de nicho, a We Adapt vê no sector um potencial enorme. Basta olhar para os números: dez por cento da população mundial tem necessidades especiais. Requerendo um investimento de 180 mil euros, a We Adapt espera resultados positivos de 1,6 milhões no terceiro ano de actividade

 

 

Dernières inscriptions pour la formation image de soi et handicap!

Classé dans : Images de soi - Estime de soi,Regards sur le handicap — somanystories @ 20:04

Il ne reste plus que quelques jours pour vous inscrire à la formation image de soi et handicap organisée par le réseau RICI du 7 au 11 septembre prochain en Banlieue Parisienne. Cette formation abordera la mode et le style vestimentaire, les aspects psychologiques du conseil en image et du handicap, et les différentes implications des corps différents sur l’image du corps et de soi.

Pour toute inscription contacter le RICI contact@ricifrance.org

 

 

 
 

Maison des Savoirs de Ouaga... |
mamoudoukane |
Femme et Psy |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | COLLECTIF49
| GUAT Clément
| demoli